Aide et assistance 24 h/ 24   

Pour des soins d'urgence et de confort (hors soins relevant d'actes médicaux), fixes et ponctuels.     

 

Les adhérents peuvent accéder aux passages d'aide-soignant(e) itinérant(e) pour des soins d'urgence ou de confort, fixes ou ponctuels.Les intervenants du Collectif "Serniors Assistances Pays basque" se tiennent à votre disposition. Contacter "Carences" au

  05.59.42.64.93.

COHABITATION RESPONSABLE

La pratique du logement intergénérationnel mettant en relation un jeune et une personne du 3ème âge isolée sous le même toit se généralise de plus en plus, crise et loyer prohibitifs oblige.

Lorsque la maladie et la dépendance atteignent nos aînés, le placement en institution médicalisée s' impose; Malré les efforts et solutions finançières prévues pour les plus défavorisés, le coût des séjours en maison de retraite reste inaccessible à la plupart d' entre eux. L'éloignement des familles pèse également aux personnes âgées.

Dans ce concept, CARENCES propose aux personnes nécessitant une surveillance et un accompagnement jour et nuit à leur domicile, l'hébergement gracieux d'aide soignant(e) .Pour ce faire, les personnes âgées doivent être propriétaires de leur logement et disposer d' un espace assez grand avec chambre et salle de bain indépendante afin que l'intervenant puisse avoir son indépendance.

L'aide soignant(e) assure une présence  de nuit et aide à l' accomplissement des actes essentiels  de la vie courante le jour, tout en préservant l' autonomie de la personne aidée. Il perçoit  une rémunération sur la base de 39 heures hebdomadaire et bénéficie de 2 jours de repos par semaine.( Carences pourvoit à son remplacement)

L'accord entre l' employeur (la personne aidée) et le salarié est établi par un contrat écrit et relevant de la Convention Collective nationale des salariés du particulier-employeur. Le logement n' est pas pris en compte dans l'évaluation des prestations en nature et donc ne sera pas déduit du salaire net.

Une période d' essai initiale d' un mois précède l' engagement définitif. Dans cette limite, chacun pourra reprendre sa liberté sans préavis ni indemnité.